Présentation


Chaire MAT  / ESC Pau

 

Logo ESC PAU

 

La Chaire Mécénat, Art et Territoire de l’ESC Pau entend étudier et promouvoir trois dimensions que l’économie moderne relie entre elles de plus en plus profondément : le mécénat, l’art et le territoire.

 

Le mécénat est en plein essor en France. La solidarité et la culture sont les deux principaux domaines d’intervention des mécènes, à côté de la recherche. Certes, les mesures incitatives apportées par la loi du 1er août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations ont été suivies d’effet. Mais ce qui a changé, plus fondamentalement, depuis les années 1990 ce sont les attentes de la société civile et de tous ses acteurs. Conséquemment à la baisse de l’influence des idéologies politiques classiques mais aussi à la diminution du pouvoir des Etats, les entreprises se sont vu en effet investir d’une nouvelle mission. La société civile – l’Etat, les consommateurs et les citoyens – exige davantage d’elles. Collectivement toutes les parties prenantes de la société civile veulent que les entreprises développent leur action citoyenne au niveau local comme global : on parle alors de « global responsibility » mais aussi de « corporate citizenship ».

 

Ces entreprises citoyennes partagent l’idée que l’ancrage dans un territoire est décisif quant à la pérennité de leurs actions et à la création de valeur pour tous et pour chacun. La richesse économique d’un territoire ne peut plus se concevoir aujourd’hui sans la prise en considération de sa richesse culturelle, patrimoniale et humaine. Les notions de communauté, d’engagement, de partage et d’humanisme, qui fondent les valeurs du mécénat, occupent une place nouvelle dans la société. Devenu l’un des lieux de rencontre stratégique du marché et de l’intérêt général, le mécénat contribue à l’invention d’un nouveau modèle économique, solidaire et créatif, en s’inscrivant dans un espace choisi.

 

Parallèlement, le style, la beauté, la mobilisation des goûts et des sensibilités s’imposent chaque jour davantage comme des impératifs stratégiques des entreprises, comme l’écrivent G. Lipovetsky et J. Serroy dans « L’esthétisation du monde. Vivre à l’âge du capitalisme artiste ». L’inscription de l’art dans toutes les dimensions de nos vies est tellement prégnante qu’il s’avère difficile de le distinguer. Esthétique, économie et société s’entremêlent à l’image de la diversité des cultures.

 

Etant donné l’importance des enjeux, le terrain de la recherche est immense. Le mécénat, l’art et le territoire sont autant de champs, pris individuellement et collectivement, que la Chaire MAT entend considérer afin de mieux les comprendre mais aussi afin de participer à la promotion et la création de valeurs dans tous les sens du terme.